Non, Augustin n'a pas repris sa scolarité ! Il n'en a vraiment aucune envie.

S'il apprend beaucoup par lui-même sur les sujets qui l'intéressent, je lui propose de temps en temps d'autres idées de formation. En général il refuse, mais il a accepté de s'inscrire à une journée de secourisme.

Cela s'est déroulé dans notre village. Nous n'étions que quatre stagiaires. Nous avons pu faire une pause à la maison pour le déjeuner. Les conditions étaient donc idéales pour lui.

Il est passé en dernier pour le test final qu'il a brillament réussi. Pourtant il fallait téléphoner aux secours, rassurer le "blessé"...

20180104_161951_LI

Il a désormais reçu son attestation PCS 1 qui lui permet d'être reconnu comme secouriste.

Il y a quelques années, le Papa et moi avions suivi une formation semblable. Augustin avait participé à chaque atelier, mais n'avait pas été autorisé à passer le test final. 

Nous révisons désormais notre livret chaque premier week-end du mois afin de ne pas oublier tout ce qui nous a été enseigné.

Le secourisme fait partie de ma liste d'apprentissages prioritaires afin d'envisager une vie d'adulte relativement autonome.

Le mois prochain je vous parlerai d'une astuce qui aide Augustin à s'organiser.