Nous venons enfin de recevoir les cours d'enseignement général.

La première réaction d'Augustin lorsqu'il a ouvert les documents reçus, a été le découragement. Il a eu l'impression que le niveau était bien au-dessus du sien.

Pour le rassurer, nous avons commencé par le cours d'anglais puis par celui de maths.

En anglais, la première séquence commence par des révisions sur les lettres de l'alphabet, puis les nombres, les jours, les mois...

sommaire anglais cned

Augustin étant très à l'aise avec ces premières notions, je lui ai demandé de faire les douze premiers exercices tout seul, puis de regarder les corrections.

anglais début

Il a pu constater qu'il avait largement le niveau exigé pour ce cours.

Par contre, impensable de le laisser seul devant le livret de maths. Dès qu'il l'a ouvert, je l'ai vu se liquéfier, complètement anéanti devant les objectifs de la première séquence.

cned première page maths

Nous avons donc commencé par lire ensemble la première leçon sur les nombres décimaux. Il a réalisé qu'il connaissait toutes les notions abordées et n'a eu aucune difficulté avec les premiers exercices.

Je lui ai ensuite proposé d'aller sur l'espace Moodle pour faire l'évaluation de positionnement. Outre le fait qu'il s'agisse d'un QCM en ligne (aspect plus ludique que les exercices sur feuille), il a aussi apprécié le fait d'avoir tout réussi lors de ce premier test.

Par contre, nous gardons la présentation des opérations façon maths Singapour.

divisions : quand la disposition aide à la compréhension - Le blog d'Augustin, champion des progrès

Depuis quelques jours, Augustin est le champion des divisions. Il en a posé plus de deux cents et n'a fait aucune faute. D'abord il sait très bien ses tables de multiplication qu'il avait réussi à mémoriser grâce à la méthode " le secret des tables de multiplication" .

http://blogaugustin.canalblog.com


Il n'arrive vraiment pas à utiliser la présentation à la française des divisions et des soustractions.

Rassuré par ces premiers exercices, Augustin est prêt à poursuivre les cours.

Mis à part l'utilisation de plateforme Moodle, le reste des cours est semblable à ce qu'on connaît déjà du CNED. On trouve toujours des fautes, des exercices où la correction est présente sur l'énoncé....

Petits exemples du jour :

nombres erreur

en anglais, un exercice corrigé sur l'énoncé (nombres à retrouver déjà soulignés)

français cned fautes

et LA PERLE en français (une page que je ne montrerai pas à Augustin car cela décrédibilise vraiment trop le CNED) : deux fautes "reconnue" et "quotidiennne" sur la page expliquant l'intérêt du cours de français.