Hier soir, nous fêtions l'anniversaire de mon amie du village et c'est avec un réel bonheur que nous avons pu constater à quel point Augustin est serein actuellement :

PICT0238

- il a tenu la sono (et c'est très bien débrouillé pour choisir de bonnes musiques bien dansantes),

PICT0251

- il a même dansé plusieurs fois (et toujours spontanément)

- il avait mis ses bouchons d'oreilles en rentrant dans la salle. Nous n'étions que 20 personnes. Il n'a jamais cherché à s'isoler, n'a pas joué avec sa DS.

- il a tenu quelques courtes conversations  toujours de façon adaptée

- il est resté jusqu'au bout de la soirée, sans problème

Vraiment il nous a impressionnés !

Paradoxalement, certains bruits lui restent vraiment insupportables.

Aujourd'hui nous avons eu la visite d'une jeune maman et de son bébé de deux mois. Dès qu'Augustin l'a vu entrer, il s'est réfugié dans sa chambre, très contrarié par cette arrivée. Et dès les premiers pleurs du nourrisson (qui pourtant n'ont pas été très forts, et qui n'ont pas duré plus de quelques secondes), il s'est fâché, tapant du pied, et pleurant que c'était insupportable. Il a fallu les bouchons d'oreilles plus le casque de chantier ainsi que de la musique de fond dans sa chambre pour qu'il tolère la présence du bébé (qui ne pleurait plus puisqu'il tétait).

Lorsque cette visite s'est terminé, il nous a dit qu'il avait surtout eu peur que le bébé pleure plus fort et plus longtemps, mais que tout de même, ce bruit était pour lui vraiment horrible." C'est pire que les ballons de baudruche !"

Je confirme que ce petit bébé était pourtant bien sage et que cette visite nous a fait (à nous les adultes) très plaisir.  Il est possible que le fait d'avoir supporté si bien le bruit hier soir, ne lui permette plus aujourd'hui d'en tolérer de nouveau (accumulation sensorielle).

Nous allons commander des bouchons d'oreilles sans passage de son afin d'essayer de gérer au mieux ce genre de situation à l'avenir. Espérons que cela sera suffisant.