Je viens de lire le livre "les aspects sensoriels et moteurs de l'autisme" de D.Caucal et R. Brunod (édité en juin 2010, disponible auprès d'AFD ici).

A

Enfin un livre sur l'autisme traitant spécifiquement de ces problèmes !

A propos de l'hypersensibilité au bruit, les auteurs notent qu'en effet, "cette hyperesthésie auditive désagréable voire douloureuse n'empêche pas des réactions paradoxales ou sélectives dans d'autres situations...."

Pour Augustin en effet, certains bruits sont totalement insupportables : l'éclatement d'un ballon de baudruche, les cris stridents des bébés (joie ou pleurs), l'explosion de pétards ou de feux d'artifices.

Par contre, il supporte sans problème certains bruits de moteurs, certaines sortes de musique (sauf le jazz trop cacauphonique pour lui, et les musiques asiatiques trop aiguës et trop lentes).

Ce paradoxe est le plus difficile à faire admettre aux gens, et c'est vraiment un point important qui complique la vie quotidienne. Il leur parait tellement incroyable qu'il soit hyperaccousique et qu'il supporte pourtant certains bruits forts !

Un autre aspect abordé sur ce livre est la difficulté pour les enfants autistes à adapter leur habillement à la température ambiante. Il semblerait que les récepteurs cutanés spécifiques n'analysent pas correctement les changements de température.

Là encore, Augustin est concerné. Il peut être à la limite du malaise sans être capable de reconnaître qu'il a simplement trop chaud.

Il y a encore beaucoup d'autres aspects présentés dans ce livre : l'alternance d'hyper et d'hypo sensibilités sur de nombreux domaines (auditif, tactile, vestibulaire, touchant l'odorat, le goût....).

Personnellement, je vais recopier les passages qui correspondent à Augustin et les remettre aux personnes de notre entourage pour les aider à mieux comprendre et prévoir les difficultés quotidiennes.

Cela peut être utile pour expliquer aux médecins, aux pédiatres, les besoins spécifiques de nos enfants (bouchons d'oreilles, tricycle, chaussures à scratch, ordinateur.... entre autres) et les difficultés rencontrées quotidiennement justifiant certaines de nos demandes (carte de priorité, de stationnement, avs....).

Cela peut aussi être utile à certains parents qui n'ont pas forcément réalisé que certains comportements étaient directement liés aux aspects sensoriels ou moteurs de l'autisme.