J'ai préparé un imagier pour qu'Augustin apprenne un peu plus de vocabulaire, et l'orthographe de ces nouveaux mots (voir ici).

Grâce au logiciel (gratuit et téléchargeable ici) "J'écoute puis j'écris", j'ai pu créer les dictées qui correspondent à chaque page de l'imagier.  Par exemple, ci-dessous, la page "les affaires de bureau" .                      

DSC06467

L'enfant clique sur "j'écoute", entend les mots à écrire. Ensuite il note sa réponse avec le clavier. L'image de l'objet est là aussi pour l'aider à mémoriser. Enfin, il clique sur "J'ai écrit"....

DSC06469

Un petit smiley récompense l'enfant.

L'avantage de ce logiciel, c'est qu'on peut mettre les textes, les images et les sons qu'on souhaite.

J'en profite donc pour inciter Augustin à mettre les points à la fin des phrases, avec les pages de l'imagier "Que fait-il ?"...

DSC06473

...en ne validant sa réponse que lorsqu'il n'a pas oublié le point final.

Chaque exercice se termine par cette "diapo",

DSC06471

accompagnée d'applaudissements.

Si l'enfant fait plusieurs erreurs, le mot s'affiche correctement dans la case j'observe, puis s'efface, laissant ainsi la possibilité de corriger l'erreur.

Pour l'allemand et l'anglais, n'ayant pas du tout le bon accent, je pense plutôt créer des supports sur le logiciel "Je lis puis j'écris" (téléchargeable sur le même site).

Ces logiciels permettent de créer beaucoup d'exercices adaptés aux besoins de chaque enfant. J'adore !